Ecurie de groupe

L’achat à réclamer

L’achat à réclamer

Des courses spécialisées dites ” à réclamer” sont organisées toutes les semaines durant toute la saison des courses. Tous les chevaux y concourant sont à vendre. Un prix minimum est indiqué dans le programme de la course à la fin de laquelle, durant environ 15 minutes, chacun peut faire une offre déposée dans une urne. L’offre la plus importante permet d’acquérir le cheval.

Avantage

Il s’agit évidemment de chevaux prêts à courir et que l’on peut voir évoluer lors de la course avant de procéder aux offres.

Chevaux concernés

Chevaux en retard de gains, ayant connu une croissance tardive ou quelques soucis de santé et qui arrivent à maturité à l’âge de 4 ou 5 ans.

Frais d’acquisition

L’achat d’un cheval à réclamer  peut varier de 20 000 à 30 000 €. En association, la part de 20% variera de 6 000 € à 7 200 € pour un réclamer niveau Vincennes.

Pour une part de 10% le prix oscillera entre 3 000 € et 3 600 €.

Les gains

Le coût de l’acquisition peut être récupéré rapidement, soit directement par les gains, soit par l’achat à réclamer de votre cheval ou les deux à la fois, avec de réelles chances de plus-value. L’œil avisé du professionnel peut alors vous faire réaliser une excellente acquisition. Wikipedia, les réclamers

Exemples de gains non imposables de chevaux achetés à réclamer de janvier à octobre 2019
  • Félix du Bourg acheté en janvier 2019 au prix de 24 000 €, il a obtenu depuis son achat en seulement 10 mois 59 320 € de gains valeur de revente estimé ce jour à 80 000 €
  • Cooper de Guez acheté en janvier 2019 au prix de 23 000 €, il  a obtenu depuis son achat en seulement 10 mois 47 020 € de gains, valeur de revente estimé ce jour à 25 000 €
l’achat à réclamer en détail

L’idée est simple : nous nous regroupons à 4 ou 5 pour acheter un cheval à réclamer «parisien» Grâce à mes contacts avec les professionnels, avant de faire notre choix, je peux avoir certaines informations sur la carrière antérieure du cheval, je m’occupe ensuite de toutes les formalités administratives.

Si cette idée vous intéresse, il vous suffit de me contacter afin de regrouper les 4 ou 5 futurs copropriétaires et la recherche est lancée. Bien entendu nous discutons ensemble avant une éventuelle réclamation.

Afin de limiter les risques, cette démarche implique que vous acceptiez l’idée que le cheval puisse recourir rapidement dans une course à réclamer et ainsi qu’il change à nouveau de propriétaire. Bien entendu, si nous réclamons un cheval qui montre des progrès, nous le conserverons plus longtemps afin de l’engager dans des courses plus importantes

Ces chevaux sont revendus avec un bénéfice souvent intéressant. Je vous rappelle que les gains obtenus en course ne sont pas soumis à l’impôt.

Didier Louis

Besoin d'aide ?

Didier Louis
Contactez-moi au 01 41 73 79 44

Passionné par les chevaux de courses, trotteurs ou galopeurs, vous souhaitez vivre votre passion afin de ressentir de nouvelles émotions en devenant propriétaire, les réponses à vos questions sont ici