Didier Louis

Seize victoires, de 2 à 10 ans, pour presque 700.000 euros de gains ! Un compétiteur-né, à son meilleur sur les pistes plates et les anneaux de vitesse, signataire d’un record de 1’09’’, en 2015, sur le mile de Cagnes-sur-Mer, à la faveur de sa deuxième place dans le Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes (Groupe II) ; deuxième, également, peu après, du Grand Prix de Gelsenkirchen (Groupe II) ; placé dans le Grand Prix de Wallonie (Groupe I) et double lauréat de Groupe III sur l’hippodrome de la Côte d’Azur.

Fils de l’améliorateur Derby du Gîte, il représente la trop rare lignée mâle du crack Buffet II ; sa mère est la petite-fille d’une propre soeur du champion d’Henri Levesque Upsalin (Prix d’Amérique, Critérium des 5 Ans, Critérium Continental, Critérium des 4 Ans, Prix du Président de la République). La séquence de père de mères est brillante : Florestan, Alexis III (le père d’Idéal du Gazeau), Ecusson, Chambon, Javari ; les inbreedings aussi, recelant beaucoup de « vieux » sang américain : Carioca II (5×5), Quiporoquo II (6x6x6x6), The Great McKinney (six courants de sang), Kairos (cinq courants de sang).

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous nous assurons que vous êtes d’accord avec cela. Accepter En savoir +