Didier Louis

Un très bon cheval, ayant signé dix-sept victoires, de 3 à 7 ans, la plus belle dans le Prix Maurice de Folleville (Groupe II), la Clôture du G.N.T., à 7 ans, en 2012; également gagnant du Prix Jean-René Gougeon (Groupe III), à 6 ans, et placé semi-classique à 5 ans.

Un fils du très améliorateur Achille, pour perpétuer la lignée mâle de Quioco, désormais fort rare ; sa mère a produit d’autres bons chevaux et est la propre soeur de la toute bonne Hé Lactée ; la famille maternelle proche est celle du classique et bon étalon Kepler. Un pedigree français, « à l’ancienne », spécialement orienté vers les nombreuses poulinières parcourues de courants de sang américains récents ; des inbreedings sur Carioca II (4x4x6x6), Fandango (5x4x6), Atus II (4×7) et Kairos (5x7x7). Premiers 2 ans en 2017 : on relève plusieurs qualifiés.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous nous assurons que vous êtes d’accord avec cela. Accepter En savoir +