Didier Louis

Un solide performer semi-classique, né dans la pourpre en tant que fils de Coktail Jet et de la matrone Krille, à laquelle on doit la bagatelle de six étalons, dont Carpe Diem, le père de la championne Pearl Queen, et Jam Pridem, propre frère de Laetenter Diem ; les filles de Krille la continuent, en outre, remarquablement et elle est, entre autres, la grand-mère du classique Rieussec, auteur, dès sa première production, de Boccador de Simm (Prix Albert Viel 2014).

Beaucoup de « vieux » sang américain, y compris clandestin (cf. Calumet Delco), du côté maternel. Un pedigree ouvert, sans inbreedings classiques, sinon sur Carioca II (5×4) ; dès lors, les possibilités de croisements ne manquent pas. Une production qui se qualifie volontiers et s’illustre en course, génération après génération, emmenée par les classique Caline Elde et Anette du Mirel ainsi que les semi-classiques Réjane de Bailly et Treizième Jour.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous nous assurons que vous êtes d’accord avec cela. Accepter En savoir +