Didier Louis

Un crack en course et, maintenant, au haras, essaimant en France et en Europe, toujours sur le podium des étalons pères de vainqueurs. La perfection faite cheval : un phénomène attelé, monté, dans le registre de la vitesse comme dans celui de la tenue, assorti d’un tempérament de fer : un Prix d’Amérique, trois Prix de Cornulier, un Prix de France, un Prix de Paris, trois Prix de l’Atlantique, un Kymi Grand Prix, etc… plus de quatre millions d’euros de gains. Un pedigree à toute épreuve, alliant l’étalon de tête Viking’s Way à la famille maternelle phare de l’élevage de Jean-Claude Monthéan.

Une force de la nature, au modèle et en action. Une explosion à la reproduction, ces dernières saisons : après Opus Viervil, Paladin Bleu, Saphir d’Haufor, Soleil du Fossé, Tag Wood, Tornade du Digeon Tornado Bello et autres, il y a les Vittel de Brévol, Vive Lucernaise, Vulcain de Vandel, Very Nice Marceaux, Al Capone Jet, Durzie, Dona Maza, Daylight Jet, ou encore, à l’étranger, Beau Mec, La Bellouet, Le Cannibale et Partout Simoni, pour ne citer que les performers de Groupe I.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous nous assurons que vous êtes d’accord avec cela. Accepter En savoir +